HANDICAP, DROITS, SEXUALITE, LIBERTINAGE, HETERO, GAYS, BIS...

HANDICAP, DROITS, SEXUALITE, LIBERTINAGE, HETERO, GAYS, BIS...

SANS TABOUS




JEUNE FEMME AUX TOILETTES
JEUNE FEMME AUX TOILETTES :

CETTE JEUNE FEMME EST HANDICAPEE DES JAMBES ET SE DEPLACE EN FAUTEUIL; SUR CETTE PHOTO NOUS LA VOYONS DANS UNE POSE PEU COMMUNE, AUX TOILETTES, DISCRETEMENT TOUTEFOIS



Témoignage d'Albert, aidant sexuel, pour femmes fortes, obèses, dans l'Aude, (ce nom est un pseudo pour la discrétion)

J'offre, cinq jours par mois, pour un moment de tendresse, de caresse à des femmes fortes, voir « obèses ». A ce jour, je suis le seul aidant pour les femmes fortes ou très fortes. Pour cette activité, je prends comme référence la loi du 11 février 2005, valable essentiellement pour les personnes handicapées classiques, dont voici un extrait.


1.I. - Le chapitre IV du titre Ier du livre Ier du code de l'action sociale et des familles est ainsi modifié : 1° Avant l'article L. 114-1, il est inséré un article L. 114 ainsi rédigé : « Art. L. 114. - Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. » ; 2° L'article L. 114-1 est ainsi modifié : a) Le premier alinéa est remplacé par deux alinéas ainsi rédigés : « Toute personne handicapée, ou grosses, a droit à la solidarité de l'ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l'accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté.

Je suis célibataire, un homme de 56 ans, j'ai fais l'amour avec un total de 5 femmes fortes ou très fortes. Toutes, ont été demandeuses, ou, consentantes. Je ne regarde jamais leur apparence physique. Toutes ces femmes étaient : fortes, grandes, petites. Je les ai toutes reçues à mon propre domicile. Et c'est là, justement, que je trouve cette force de partager un peu de mon bonheur avec des personnes en souffrance. ».Je suis donc quelques jours par mois, assistant sexuel auprès de personnes grosses en mal de tendresse, de caresses, d'humanité tout simplement.

En France, ce « travail » n'est pas officiellement reconnu, mais la loi du 11 février 2005, peut toutefois être prise en considération. Cette activité, ne peut être que impérativement bénévole j'exerce discrètement cette activité « presque militante » dont je suis fier. « En France je suis le seul à m'occuper de femmes fortes, comme aidant sexuel certifié.



« Je propose des rapports sexuels complets, mais je peux aussi, ne prodiguer que des caresses, manuelles, ou buccales, des cunnilingus, jusqu’à satisfaction de la demandeuse. Pour les hommes, je pratique la masturbation, et la fellation complète si hygiène respectée. J'offre des caresses pouvant aller jusqu'à l'orgasme et des corps-à-corps dans la nudité. »

L'intimité que j'offre est gratuite, mais « très enrichissante. Chaque rencontre est une aventure.

En France, il 'existe d'association mettant en contact handicapés et un assistant sexuel, à Limoux, dans l'Aude.








Témoignage d'Albert, aidant sexuel, pour femmes fortes, obèses, dans l'Aude, (ce nom est un pseudo pour la discrétion)

J'offre, cinq jours par mois, pour un moment de tendresse, de caresse à des femmes fortes, voir « obèses ». A ce jour, je suis le seul aidant pour les femmes fortes ou très fortes. Pour cette activité, je prends comme référence la loi du 11 février 2005, valable essentiellement pour les personnes handicapées classiques, dont voici un extrait.


1.I. - Le chapitre IV du titre Ier du livre Ier du code de l'action sociale et des familles est ainsi modifié : 1° Avant l'article L. 114-1, il est inséré un article L. 114 ainsi rédigé : « Art. L. 114. - Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. » ; 2° L'article L. 114-1 est ainsi modifié : a) Le premier alinéa est remplacé par deux alinéas ainsi rédigés : « Toute personne handicapée, ou grosses, a droit à la solidarité de l'ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l'accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté.

Je suis célibataire, un homme de 56 ans, j'ai fais l'amour avec un total de 5 femmes fortes ou très fortes. Toutes, ont été demandeuses, ou, consentantes. Je ne regarde jamais leur apparence physique. Toutes ces femmes étaient : fortes, grandes, petites. Je les ai toutes reçues à mon propre domicile. Et c'est là, justement, que je trouve cette force de partager un peu de mon bonheur avec des personnes en souffrance. ».Je suis donc quelques jours par mois, assistant sexuel auprès de personnes grosses en mal de tendresse, de caresses, d'humanité tout simplement.

En France, ce « travail » n'est pas officiellement reconnu, mais la loi du 11 février 2005, peut toutefois être prise en considération. Cette activité, ne peut être que impérativement bénévole j'exerce discrètement cette activité « presque militante » dont je suis fier. « En France je suis le seul à m'occuper de femmes fortes, comme aidant sexuel certifié.



« Je propose des rapports sexuels complets, mais je peux aussi, ne prodiguer que des caresses, manuelles, ou buccales, des cunnilingus, jusqu’à satisfaction de la demandeuse. Pour les hommes, je pratique la masturbation, et la fellation complète si hygiène respectée. J'offre des caresses pouvant aller jusqu'à l'orgasme et des corps-à-corps dans la nudité. »

L'intimité que j'offre est gratuite, mais « très enrichissante. Chaque rencontre est une aventure.

En France, il 'existe d'association mettant en contact handicapés et un assistant sexuel, à Limoux, dans l'Aude.










UN COUPLE DON?T AU MOINS UNE PERSONNE EST HANDICAPEE
UN COUPLE DON?T AU MOINS UNE PERSONNE EST HANDICAPEE

RONDE ET HANDICAPEE
RONDE ET HANDICAPEE

COUPLE AMOUREUX
COUPLE AMOUREUX

TRIO DONT FEMME HANDICAPEE MAIS CONSENTANTE
TRIO DONT FEMME HANDICAPEE MAIS CONSENTANTE

PRATIQUE COURANTE EN AMOUR , CELA N'EST PAS DEGOUTANT
PRATIQUE COURANTE EN AMOUR , CELA N'EST PAS DEGOUTANT

JEUNE FEMME
JEUNE FEMME

TOUTE PERSONNE HANDICAPE NE DOIT PAS AVOIR HONTE DE SE MONTER NUE
TOUTE PERSONNE HANDICAPE NE DOIT PAS AVOIR HONTE DE SE MONTER NUE

MÊME HANDICAPÉE NOUS POUVONS FAIRE L'AMOUR
MÊME HANDICAPÉE NOUS POUVONS FAIRE L'AMOUR